Accueil Amour de france


Le Château de Fontainebleau

Le musée : Un fabuleux voyage dans le temps

Amour de France : Le Château de FontainebleauJustifiant le titre de “maison des siècles, vraie demeure des rois” que lui avait décerné Napoléon, le château de Fontainebleau offre le souvenir de plus de sept cents ans de présence des souverains de France, de Louis VII en 1137 à Napoléon III en 1868. Remarquable par son ameublement qui n’a pas d’équivalent en France, le château a conservé des pièces rares et de toute beauté des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles et notamment de la période du premier Empire. La visite comprend les salles Renaissance décorées par des artistes italiens, les grands appartements, cadre de la vie fastueuse de la Cour, l’appartement intérieur de Napoléon Ier, le musée chinois de l’impératrice Eugénie aménagé en 1863, les petits appartements et le musée Napoléon Ier consacré à l’Empereur et à sa famille."
 
 

Les jardins du château de Fontainebleau

Le Grand Parterre (jardin dessiné par Le Nôtre), le jardin anglais (19ème siècle) et le jardin de Diane sont ouverts gratuitement tous les jours de l'année.

 

Amour de France : Le Château de Fontainebleau
Le Grand Parterre
Au sud du château, le grand parterre dessiné par Le Nôtre est le plus vaste que celui-ci ait réalisé et la quintessence même du jardin à la française. Aménagé de 1660 à 1664, il comportait à l'origine des broderies de buis qui formaient des rinceaux autour des chiffres de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche et qui disparurent dès le XVIIIe siècle. Sous Napoléon Ier, les terrasses qui l’entourent furent plantées de tilleuls.
Du grand parterre la vue embrasse une partie du château, depuis la porte Dorée avec ses loggias superposées à l'italienne jusqu'aux bâtiments de la cour des Offices en grès, brique et moellon enduit, en passant par la salle de Bal aux grandes baies vitrées, la chapelle Saint-Saturnin et la porte Dauphine (coiffée d'un dôme). Le bassin central est orné d'une large vasque (1817), qui a succédé à une fontaine en forme de rocher dite le "Pot bouillant" qui se trouvait là au XVIIe siècle.
En contrebas, à l'est, on domine le bassin des Cascades, orné en son milieu depuis 1866 d'un Aigle défendant sa proie en bronze, et l'on aperçoit le parc de plus de 80 hectares, constitué sous Henri IV et traversé par le grand canal de près de 1200 m creusé de 1606 à 1609.

Amour de France : Le Château de Fontainebleau Le jardin anglais
Le jardin anglais a pris sa forme actuelle à partir de 1812. Auparavant plusieurs jardins s'étaient succédés à son emplacement dont le jardin des Pins de François Ier. En très mauvais état après la Révolution, ce jardin fut entièrement renouvelé par Napoléon Ier qui commanda un jardin pittoresque à l'architecte du palais, Maximilien Joseph Hurtault. Il fut aménagé dans la tradition des jardins anglais du XVIIIe siècle, d'où son nom.
Une rivière artificielle, des allées sinueuses, des bosquets ou des arbres isolés d'espèces variées, des sculptures renouvellent à chaque instant l'agrément de la promenade. Les arbres visibles aujourd'hui, dont les plus anciens ne remontent pas au-delà du milieu du XIXe siècle, appartiennent néanmoins pour la plupart aux espèces plantées du temps de Napoléon ; On peut ainsi admirer des épicéas, des cyprès chauves, des tulipiers de Virginie ou des sophoras du Japon.
Un bassin, niché au creux d'un bosquet ver le fond du jardin, marque l'emplacement de la légendaire fontaine Belle Eau qui a donné son nom au château.

Amour de France : Le Château de Fontainebleau Le jardin de Diane
    Créé dès le règne de François Ier, il connut plusieurs aménagements du temps de Catherine de Médicis, Henri IV et Louis XIV. Son aspect actuel remonte aux travaux de Napoléon Ier et de Louis-Philippe qui le firent réaménager dans le style pittoresque.
    Il a pour principal ornement la fontaine de Diane qui lui a donné son nom. Edifiée par Francini en 1603, dépouillée d'une partie de ses bronzes sous la Révolution, restituée partiellement par Napoléon Ier en 1813, elle a retrouvé en 1964 son aspect d'origine. La statue de Diane d'après l'antique que l'on voit actuellement date de 1684 et vient de Marly ; elle a remplacé en 1813 le bronze d'origine de Barthélémy Prieur (exposé aujourd'hui dans la galerie des Cerfs). Les chiens et les têtes de cerfs sont du sculpteur Pierre Biard (1603).
    C'est dans ce jardin que furent placés au XVIe s. certains des bronzes d'après l'antique fondus sous la direction de Primatice, dont on peut encore admirer, exposés dans la galerie des Cerfs, Le Laocoon et L'Ariane endormie. Leur célébrité valut à Fontainebleau l'appellation de "nouvelle Rome".

 

Commentaires
Bellifontain, le 2017年05月31日 22:15:04, a écrit : :
Oui, ChateaudeFontainebleau.net est un excellent site, à recommander absolument !
ChateaudeFontainebleau.net, le 2017年05月31日 22:15:27, a écrit : :
Pour tout savoir sur le château de Fontainebleau : les plans, les photos, les circuits de visite, une seule adresse : ChateauDeFontainebleau.net
, le 2017年05月31日 22:30:25, a écrit : :
loulou, le 2017年05月31日 22:44:15, a écrit : :
je veux l architécture de ce chateau par se ke ses nulle cinon











Camping Oléron | Ile d'Oléron tourisme | Charente maritime tourisme | 法国大西洋| Voyages peche | voyage maldives | Hotel ile d'oleron | Expériences touristiques à La Rochelle | architecte décorateur à La Rochelle